Me Adam Ginzburg a réussi à courtiser le jury avec son discours éloquent sur: «Un martini sale est-il mieux servi secoué ou remué? »

Cette compétition lui a permis de rivaliser avec certains des meilleurs orateurs de Montréal. Les compétences affichées dans de tels événements peuvent être directement appliquées à la salle d’audience. Il faut une combinaison d’éloquence, d’esprit et d’humour pour être un orateur vraiment influent. Et ces compétences étaient en pleine démonstration le 12 juin à la Cour d’appel du Québec, où s’est déroulée la finale.

Me Ginzburg aura maintenant l’honneur de représenter le Jeune Barreau de Montréal à la 7e édition du Championnat du débat international, à Montréal lors de l’ouverture des cérémonies des cours. Me Ginzburg représentera également l’YBM à l’American Bar Association, le Concours International d’Oratoires de la Division des Jeunes Avocats (ABA-YLD) qui aura lieu pendant la Conférence de Printemps 2018, du 10 au 12 mai à Louisville, KY.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *